Aller au contenu principal

Description

Autrefois, la caféiculture se définissait comme une agroforesterie, combinant une production commercialisée et la production vivrière pour la famille. Dans les années 1970-1980, une caféiculture à haut rendement, consommatrice d’intrants et n’ayant plus besoin du système agroforestier, se substitue à l’ancien modèle. Cette agriculture productiviste, qualifiée dorénavant de « conventionnelle », a fait d’importants dégâts sur les sols et les milieux tropicaux de montagne où elle est pratiquée. Aujourd’hui, le « bio » se présente, d’une part, comme la seule alternative durable pour les producteurs de ces milieux fragiles et, d’autre part, cette voie de l’agroécologie passe nécessairement par un retour à l’agroforesterie originale, sous une forme quelque peu modernisée, mais respectueuse des coutumes et des savoir-faire ancestraux.

État

  • Labellisé

Langues

  • Français

Licence Creative Commons

  • Partage des conditions à l'identique
  • Pas d'utilisation commerciale
  • Pas de modification

Mentions Licence

  • Economie

Nature pédagogique

  • Documentaire

Niveau

  • Bac

Objectifs de Développement Durable

  • 12. Consommation et production responsables

Types

  • Grain audiovisuel

Mots-clés

café biologiqueproductionAgronomie, agricultureagroforesterie
La dynamique caféière du sud-est du Mexique dans son contexte national
La dynamique caféière du sud-est du Mexique dans son contexte national
Surgissement du bio comme alternative à la dérèglementation
Surgissement du bio comme alternative à la dérèglementation
Le retour à la poly-production sur la parcelle
Le retour à la poly-production sur la parcelle
Les composts, en substitution des engrais chimiques
Les composts, en substitution des engrais chimiques
Le lombricompostage, un moyen de recyclage des déchets du café
Le lombricompostage, un moyen de recyclage des déchets du café
La lutte contre la broca, le scolyte du caféier, Hypotenemus hampei
La lutte contre la broca, le scolyte du caféier, Hypotenemus hampei
La ressource en eau : rejets, effluents et traitement des eaux usées
La ressource en eau : rejets, effluents et traitement des eaux usées
Le café, un marché mondialisé
Le café, un marché mondialisé
Dans le dédale des logos, labels, standards biologiques, éthiques et durables
Dans le dédale des logos, labels, standards biologiques, éthiques et durables
L’analyse sensorielle du café, la cérémonie du « catador »
L’analyse sensorielle du café, la cérémonie du « catador »
Pluma Hidalgo, un village caféier
Pluma Hidalgo, un village caféier
L’introduction du café chez les paysans mayas du Chiapas, une conséquence de la grande plantation
L’introduction du café chez les paysans mayas du Chiapas, une conséquence de la grande plantation
La Finca Irlanda, une exploitation caféière en biodynamie au Chiapas
La Finca Irlanda, une exploitation caféière en biodynamie au Chiapas
Le poids des communautés indigènes dans la production caféière du Chiapas, un exemple : Majomut
Le poids des communautés indigènes dans la production caféière du Chiapas, un exemple : Majomut
Le poids des communautés indigènes dans la production caféière du Oaxaca, l’exemple d’UCIRI
Le poids des communautés indigènes dans la production caféière du Oaxaca, l’exemple d’UCIRI
La place des femmes dans la caféiculture des communautés indigènes
La place des femmes dans la caféiculture des communautés indigènes
La disparition du système de la grande propriété caféière dans le Soconusco, au Chiapas  - Bonus 1
La disparition du système de la grande propriété caféière dans le Soconusco, au Chiapas - Bonus 1
La lutte contre la rouille orangée du caféier, Hemileia vastatrix - Bonus 2
La lutte contre la rouille orangée du caféier, Hemileia vastatrix - Bonus 2
Caféiculture et écotourisme - Bonus 3
Caféiculture et écotourisme - Bonus 3

Contributeurs

Jean Jimenez

Réalisateur / Vidéographe, Université Toulouse Jean Jaurès

Jean-Christian Tulet

Directeur de Recherches, Laboratoire GEODE, Université Toulouse Jean Jaurès