Aller au contenu principal
Voir la ressource
La station balnéaire durable en 2050

Photographie : Pascal Mahé

Nantes Université

Description

La station balnéaire en 2050 constitue un objet d’étude très riche qui nécessite une approche globale, ou systémique. Le contexte climatique et la remontée globale du niveau de la mer pèsent sur les écosystèmes et engendreront certaines modifications des paysages, mais ce sont les sociétés littorales qui impulseront le plus de changements dans leurs rapports à la nature et aux lieux, à leurs pratiques nautiques ou leur simple perception de la plage et de la mer. Les économies touristiques littorales s’adapteront et accompagneront ses nouvelles formes d’habiter. L’impact de l’érosion côtière sur une plage aura des répercussions sur la station balnéaire et son aménagement, son attrait touristique. Les réponses apportées auront à leur tour un impact fort ou faible sur la gestion de cette érosion et les moyens mis en œuvre ou non de la réduire.

On le comprend la station balnéaire est bien un système et avec cette approche la pluridisciplinarité s’impose. Une vingtaine de spécialistes, des sciences humaines et environnementales, des professionnels de l’aménagement, des élus et acteurs du secteur social et solidaire apportent des regards croisés et complémentaires sur la station balnéaire en 2050. Il ne s’agit pas d’inventer et d’imaginer cette station, mais bien de nous appuyer sur nos connaissances dans une perspective de prospective territoriale, pour présenter les signaux forts actuels qui perdureront et d’éclairer les signaux faibles d’aujourd’hui qui seront peut-être les signaux forts de demain.  

Contexte

Proposition d'utilisation :

La Station balnéaire en 2050 s’articule autour de modules courts (1 heure estimée par thématique abordée), à étudier en autonomie, mais propres à faire l’objet d’introductions, échanges ou restitutions dans le cadre de regroupements animés par exemple par l’enseignant. La structure de la ressource fait ressortir des temps d’étapes dans l’apprentissage qui invitent à réaliser ces activités à des moments précis :
-    Au démarrage de l’apprentissage
-    Au début ou en fin de chaque partie (ex : Prospective et indicateurs) et sous-partie (ex : Prospective environnementale en 2050) 
-    Entre les parties à étudier en autonomie et les mises en activité (ex : au démarrage d’une étude de cas). 
À la fin de chaque module est proposé un quiz d’autoévaluation qui permet aux utilisateurs de se repérer dans la solidité de leurs apprentissages, en amont des séances collectives, ou d’éventuelles évaluations qui pourraient être proposées en classe.  

Construite sur une approche systémique, elle incite à une utilisation chronologique de l’ensemble de ses composants.  Néanmoins, étant conçue pour apporter une compétence complémentaire au profil initial de chaque utilisateur, elle tient aussi compte du fait que chacun, selon son profil, aura tendance à privilégier l’étude de certaines thématiques plutôt que de l’ensemble.  

Ainsi, chaque module peut constituer en soi une activité pédagogique indépendante des autres. 

La partie « études de cas » propose quatre scénarios d’exercice applicatif, prévus de manière à répondre à la diversité des utilisateurs. Chaque étude de cas exerce un focus particulier sur une coloration disciplinaire :

•    Etude 1 : psychologie sociale
•    Etude 2 : géomorphologie littorale et sciences de l’ingénieur
•    Etude 3 : géographie sociale 
•    Etude 4 : géographie et aménagement

Ces études de cas sont directement articulées avec les notions abordées dans les parties précédentes qu’elles confrontent à des enjeux précis afin de placer les utilisateurs en situation d’imaginer, individuellement ou collectivement, des solutions dont les restitutions pourront avoir lieu en présentiel, en classe virtuelle, ou autre.

Utilisation totale ou modularisée
L’articulation pédagogique souhaitée entre les différentes parties de la ressource (Introduction/contenus notionnels/études de cas) permet d’envisager des parcours pédagogiques à plusieurs échelles

1/ Parcours pédagogiques utilisant l’ensemble des contenus notionnels 
Quelle que soit leur discipline d’origine, les étudiants de licence et de master à qui le parcours sera proposé suivront l’intégralité des modules « Introduction », des parties « Prospective et indicateurs », et « S’adapter », et réaliseront une étude de cas parmi les quatre proposées en dernière partie. 

2/ Parcours pédagogiques utilisant une partie seulement des contenus notionnels 
Au-delà du public étudiant, la ressource pourra être proposée de manière modularisée à d’autres publics : professionnels, grand public, acteurs locaux du territoire… Au moyen de mini-parcours personnalisés d’une durée de cinq à sept heures, pouvant aboutir à la réalisation d’un travail guidé d’expression libre.
 

État

  • Labellisé

Langues

  • Français

Licence Creative Commons

  • Partage des conditions à l'identique
  • Pas d'utilisation commerciale
  • Pas de modification

Mentions Licence

  • Géographie et aménagement

Nature pédagogique

  • Cours
  • Étude de cas
  • Exercice

Niveau

  • Bac
  • Bac+1
  • Bac+2
  • Bac+3
  • Bac+4
  • Bac+5
  • Bac+6

Objectifs de Développement Durable

  • 11. Villes et communautés durables
  • 13. Lutte contre le changement climatique

Thèmes

  • Changements globaux
  • Dynamique des milieux
  • Ecosystèmes et biodiversité
  • Evaluation et gestion des risques
  • Gestion et aménagement des territoires
  • Institutions, acteurs, sociétés et territoires

Types

  • Module

Mots-clés

biodiversitélittoralchangement climatiquetourismeresilienceenvironnementpopulationadaptationprospectivepolitiques publiquescommunetrait de côteétude de casmesurerévaluerconstructionindicateursaménagement du littoral

Liste de ressources

La station balnéaire durable en 2050 - Introduction
La station balnéaire durable en 2050 - Introduction
Évolution morphologique du trait de côte
Évolution morphologique du trait de côte
La problématique de l’érosion des côtes et de la submersion marine
La problématique de l’érosion des côtes et de la submersion marine
Prospective exploratoire des possibles entre environnement et aménagement des côtes
Prospective exploratoire des possibles entre environnement et aménagement des côtes
La station balnéaire : un pôle économique en 2050
La station balnéaire : un pôle économique en 2050
Quelles pratiques de la plage demain ?
Quelles pratiques de la plage demain ?
Quelles pratiques nautiques demain ?
Quelles pratiques nautiques demain ?
Indicateurs de développement durable sur la mesure de la biodiversité et ses dégradations
Indicateurs de développement durable sur la mesure de la biodiversité et ses dégradations
Comment identifier les variabilités et les tendances d'évolution du trait de côte
Comment identifier les variabilités et les tendances d'évolution du trait de côte
Le risque tsunami en Méditerranée occidentale : exposition et solutions préventives (France)
Le risque tsunami en Méditerranée occidentale : exposition et solutions préventives (France)
La commune balnéaire et l'évaluation de sa fréquentation : le défi des données
La commune balnéaire et l'évaluation de sa fréquentation : le défi des données
Quelles politiques publiques pour s'adapter aux changements ?
Quelles politiques publiques pour s'adapter aux changements ?
Les leviers sociétaux de l'adaptation aux changements climatiques
Les leviers sociétaux de l'adaptation aux changements climatiques
Les solutions du Génie Civil pour les aménagements littoraux de demain
Les solutions du Génie Civil pour les aménagements littoraux de demain
Etude de cas : Évaluer la perception des risques côtiers
Etude de cas : Évaluer la perception des risques côtiers
Etude de cas : La gestion des risques littoraux dans une station balnéaire : Opportunités et coûts
Etude de cas : La gestion des risques littoraux dans une station balnéaire : Opportunités et coûts
Etude de cas : Préserver la mixité sociale dans une station balnéaire
Etude de cas : Préserver la mixité sociale dans une station balnéaire
Etude de cas : Élaborer une stratégie de gestion intégrée du littoral à l'horizon 2050 : les usages balnéaires de demain en lien avec la vulnérabilité du territoire
Etude de cas : Élaborer une stratégie de gestion intégrée du littoral à l'horizon 2050 : les usages…

Contributeurs

Michel Desse

Professeur des Universités, Nantes Université

Grégory Alexandre Aribo

doctorant, Université des Antilles

Régis Barraud

maître de conférences, géographe, Laboratoire MIMMOC, Université de Poitiers

Emilio Bastidas-Arteaga

maître de conférences, Nantes Université

Brieuc Cabioch

doctorant, ESPACE (UMR 7300), Université Aix-Marseille

Axel Creach

maître de conférences, Laboratoire de géographie physique, environnements quaternaires et actuels, Sorbonne Université

René-Paul Desse

professeur émérite d'urbanisme, Laboratoire de Géoarchitecture, Université de Bretagne Occidentale (UBO)

Antoine Delmas

chargé d'études à l'agence d'urbanisme de la région de Saint-Nazaire

Maryse Ganne

directrice de projets en gestion intégrée mer et littoral, Cerema

Christophe Guibert

sociologue, maître de conférences HDR, Espaces et Sociétés, Université d'Angers

Nicolas Huten

maître de conférences en droit public, Laboratoire Droit et Changement Social, Nantes Université

Frédéric Le Blay

philosophe des sciences, maître de conférences, Nantes Université

Frédéric Leone

géographe des risques, professeur des Universités, Laboratoire LAGAM, Université Paul Valery Montpellier 3

Jean Magne

ingénieur gestion et protection des zones littorales - Pôle Aménagement, Environnement et Ressources Techniques - Communauté de Communes Océan-Marais de Monts

François Mandin

maître de conférences HDR, EA 1165 Centre de Droit Maritime et Océanique, Nantes Université

Oscar Navarro

maître de conférences HDR en Psychologie Sociale, Laboratoire de Psychologie des Pays de la Loire (LPPL), Nantes Université

Matthieu Peroche

géographe des risques, maître de conférences, Laboratoire LAGAM, Université Paul Valery Montpellier 3

Sylvain Pioch

maître de conférences HDR, Laboratoire LAGAM, Université Paul Valery Montpellier 3

Tony Rey

professeur des universités, Laboratoire LAGAM, Université Paul Valery Montpellier 3

Samuel Robert

Directeur de recherche au CNRS, Directeur-adjoint d'ESPACE (UMR 7300), Université Aix-Marseille

Pascal Saffache

Professeur des Universités, Université des Antilles

Martin Sanchez-Angulo

maître de conférences HDR, UMR_C 6112 Laboratoire de Planétologie et Géodynamique, Nantes Université

Franck Schoefs

professeur des Universités, Institut de Recherche en Génie Civil et Mécanique (GeM), Nantes Université

Jean-Christophe Thomas

maître de conférences; Institut de Recherche en Génie Civil et Mécanique (GeM), Nantes Université

Marie-Laure Tremelo

ingénieur CNRS / géographe - cartographe, Université Aix-Marseille

Didier Toque

président chez BATHÔ

Grégory Jolivet

Élu municipal de Saint-Jean-de-Monts

Noémie Larrouilh

Directrice du programme UN e-SEA, Nantes Université

Thomas Laure

Ingénieur TICE, Nantes Université

Eric Quézin

audiovisuel, Nantes Université

Jean-François Surget

audiovisuel, Nantes Université

Stéphane Dupont

audiovisuel, Nantes Université

Simon Charrier

cartographe, Institut de Géographie et d'Aménagement Régional, Nantes Université