Aller au contenu principal
Description

Nathalie Tessier, chef du bureau des métiers de la transition écologique du Ministère de la Transition écologique et solidaire, vous présente dans cette vidéo la diversité des métiers associés à la transition écologique. Elle distingue pour cela :

  • les métiers en contact avec la nature,
  • les métiers qui doivent prendre en compte les enjeux de la transition écologique,
  • les métiers exercés dans des entreprises de l'économie verte.

Elle nous rappelle aussi que tous les niveaux de formation peuvent permettre de travailler dans le domaine de la transition écologique.

État
  • Labellisé
Langues
  • Français
Licence Creative Commons
  • Pas d'utilisation commerciale
  • Pas de modification
  • Paternité
Nature pédagogique
  • Entretiens et témoignages
Niveau
  • Bac
Thèmes
  • Institutions, acteurs, sociétés et territoires
Types
  • Grain audiovisuel
Mots-clés
transition écologiquemétiersemploiformation
Transition écologique : quels emplois ?
Transition écologique : quels emplois ?
Transition énergétique : quels métiers pour demain ?
Transition énergétique : quels métiers pour demain ?
Les compétences attendues pour exercer un métier de la Transition écologique
Les compétences attendues pour exercer un métier de la Transition écologique
Contributeurs

Tessier Nathalie

Ministère de la transition écologique

Télécharger le fichier

Transition écologique : quels métiers et quelles formations ?

Nathalie Tessier, du Ministère de la transition écologique et solidaire

Les emplois de la transition écologique et les formations qui permettent d'y accéder sont très nombreux et variés. En effet, les enjeux environnementaux et climatiques sont de plus en plus pressants, et ils vont profondément modifier le modèle économique actuel. Au final, ce sont tous les secteurs, tous les emplois et les métiers qui vont participer à la transition écologique. Vous pouvez soit exercer un métier dont la finalité est la protection et la réparation de l'environnement, soit un métier dont la finalité n'est pas directement environnementale, mais qui s'est déjà adaptée aux enjeux de la transition écologique ; ou bien vous pouvez exercer un emploi dans une entreprise dans un secteur de l'économie verte. Comme par exemple comptable dans une entreprise de gestion des déchets.

Les métiers en contact avec la nature

Lorsque l'on parle des métiers de la transition écologique, immédiatement, on pense à des métiers qui sont en contact direct avec la nature. Attention, ils sont rares. Même les métiers de la filière biodiversité s'exercent principalement dans des bureaux. Par exemple, pour faire des études d'impact sur les projets de construction ou d'aménagement. Les métiers au contact direct de la faune et de la flore proposent des emplois limités, mais vous avez beaucoup d'autres métiers de la transition écologique en lien avec la gestion des déchets ou la gestion de l'eau par exemple.

Les métiers qui s’adaptent aux enjeux de la transition écologique

En ce qui concerne les métiers qui ont déjà commencé à s'adapter à la transition écologique, même s'ils n'ont pas une finalité environnementale directe. On les trouve par exemple dans le domaine de la construction pour permettre d'avoir de meilleurs bâtiments en termes de qualité environnementale, aussi bien les architectes que les personnels œuvrant à leur construction ont acquis de nouvelles compétences pour améliorer l'isolation ou utiliser des biomatériaux. On peut également citer les métiers de la mécanique qui permettent d'entretenir les performances environnementales des véhicules motorisés, ou bien qui peuvent se spécialiser dans l'entretien des véhicules les plus respectueux de l'environnement comme les véhicules hybrides ou des bicyclettes. Enfin, un dernier exemple est celui des métiers de la production agricole qui peuvent se tourner vers des modes de production biologique ou bien développer des activités de production d'énergies renouvelables comme la méthanisation.

Les métiers dans des entreprises de l’économie verte

On peut également travailler dans la transition écologique en exerçant un emploi dans une entreprise qui appartient à l'économie verte. Dans ce cas-là, les emplois sont pratiquement infinis. Par exemple dans la filière éolienne, on va trouver des métiers industriels de la production comme les soudeurs, qui sont très recherchés, mais aussi des commerciaux ou bien des techniciens de maintenance industrielle qui se sont spécialisés dans l'entretien des éoliennes.

Les formations

Les formations qui permettent d'accéder à tous ces métiers se trouvent à tous les niveaux. On peut accéder aux métiers de la gestion des déchets même sans qualification. Les formations de niveau CAP permettent d'accéder à des métiers dans la construction par exemple. Les formations de niveau Bac+2 s'orientent plus vers les métiers de technicien. Les niveaux licence professionnelle ou master permettent d'accéder à des métiers comme les chargés d'études en qualité de l'air. Et enfin, les formations de niveaux les plus élevés permettent d'accéder à des métiers comme celui d'ingénieur d'écoconception ou bien d'architecte, d'urbaniste, de chercheur en hydrobiologie, c'est pratiquement infini. Ce qu'il faut savoir, c'est qu'en termes de formations, il vaut mieux privilégier une formation "cœur de métier", c’est-à-dire qui forme aux compétences techniques du métier que vous choisissez, plutôt qu'une formation de type généraliste environnement. En effet, les entreprises préfèrent recruter des candidats qui maîtrisent bien leur métier, parce qu'ils estiment que ces personnes pourront évoluer plus facilement avec l'évolution des activités de l'entreprise et ainsi se construire un parcours professionnel plus intéressant.