Aller au contenu principal

Description

Le droit international fondé sur la Charte des Nations unies cède le pas face aux logiques de puissance, économique ou militaire, des acteurs les plus puissants. Il en résulte une neutralisation des règles du jeu international tant sur le plan du règlement pacifique des différends, de la paix, de la coopération internationale que de la sécurité internationale. Créée pour être l'élément de contention et de régulation juridique de la violence, l'ONU est aujourd'hui impuissante face à la conquête du monde menée, entres autres, par les sociétés transnationales, favorisant ainsi le désordre planétaire et le déchaînement de la violence. Face à ces symptômes de la crise de gouvernabilité mondiale, la démocratisation des relations internationales est nécessaire et passe par une réforme radicale et le renforcement des Nations unies. La construction d'un nouveau cadre juridique et institutionnel international permettrait l'émergence d'une nouvelle dynamique de forces de coopération plus propice au développement durable.

État

  • Valorisé

Types

  • Grain audiovisuel

Mots-clés

développementdroits de l'hommeéconomiegéopolitiqueinégalité socialemondialisationmouvement socialéconomieDéveloppement et croissance économique

Contributeurs

Dominique Bounie

Cemagref