Aller au contenu principal

Mesures prises sur les campus

IMT Atlantique

Voir les formations

Description

L'IMT Atlantique agit afin de limiter son empreinte environnementale : en réduisant sa consommation d’énergie et ses émissions de GES, en limitant ses impacts sur l’environnement, en préservant la biodiversité, en valorisant ses déchets et en mettant en place une politique d'achats responsables

Détail

Un contrat de performance énergétique (CPE) a été passé en 2010, avec pour obectif la réduction de 20 % des consommations thermiques d’ici 2018. Dans le cadre de ce contrat, des technologies adaptées ont été installées : VEV, sondes de CO2 dans les amphis, 70 m2 de solaire thermique… voir l'analyse de cette initiative.

Un nouveau bâtiment, sur le campus de Rennes, a été construit avec les normes de la réglementation thermique RT 2012, c'est à dire avec une optimisation de l'efficacité énergétique. C'est le Projet Cencyble.

Pour améliorer le rendement énergétique des autres bâtiments, des travaux de rénovation sont effectués. Des mesures ont été prises également pour réduire de 20% la consommation d'eau.

Dans le but d’optimiser l’espace et les ressources, les principes de densification et de réversibilité du mode constructif sont appliqués au projet de rénovation et de création de nouvelles résidences, sur le campus de Brest.

Pour mieux gérer les déchets, des bacs de tri et des contrats avec des filières de recyclage ont été établis.

Conçu dans les années 1970, l’aménagement paysager des 24 ha du campus de Brest, situé en bord de mer, privilégiait les grands espaces ouverts de pelouse agrémentée de plantations de conifères. Depuis 30 ans, le paysage du campus n’avait subi aucune modification significative, il souffrait du vieillissement d’une grande partie de ses arbres, mal adaptés aux conditions climatiques locales. De plus, l’entretien des campus nécessitait un emploi conséquent de produits phytosanitaires et l’usage régulier de tondeuses et autres machines outils d’où des pollutions et nuisances sonores.
IMT Atlantique a souhaité mettre en place une nouvelle gestion de ses espaces extérieurs. Pour cela elle a fait appel, en 2007, à un bureau d’études pour réaliser un diagnostic des 26 ha de campus (Brest : 24 ha / Rennes : 2 ha) et proposer un scénario de requalification paysagère plus respectueuse de l’environnement, avec la volonté de préserver la beauté des espaces verts. Cette démarche éco-environnementale visait à favoriser la biodiversité et la plantation de végétaux, en accord avec le paysage. Elle avait également pour objectif de changer les modalités d’entretien des campus en réduisant notamment l’intervention de l’homme et des machines, et en supprimant l’utilisation des produits phytosanitaires. Suivez les étapes de la mise en œuvre de ce projet.

 

En savoir plus

Label

  • DD&RS
  • QUESTE-SI

Type d'initiative

  • Sur le campus