Aller au contenu principal

Description

Dans le cadre de l'Axe 1 de la stratégie de l'établissement, Prise de conscience, Responsabilisation et Implication de l’ingénieur-citoyen, et au-delà des aspects généraux individuels ou sociétaux dispensés dans l’UE « DIRE », les élèves de l’INP-ENSIACET acquièrent au cours de leur formation dans une des 5 spécialités (chimie, matériaux, génie chimique, génie des procédés, génie industriel) un socle scientifique indispensable à l’ingénierie de demain. 

Détail

L’ensemble des enseignements dispensés concourent à l’acquisition de savoirs et savoir-faire pour être capable de proposer de nouvelles solutions scientifiques ou technologiques ou d’améliorer les solutions existantes. 

Ces enseignements qui prennent en compte les enjeux du développement durable ou de la responsabilité sociétale des entreprises et participent aux acquis de l’apprentissage sont : 
- T3 : Être capable de prendre en compte tous les aspects liés à la sécurité : maîtrise du risque chimique, des risques industriels et professionnels ; 
- T4 : Être capable de prendre en compte les aspects liés à l'environnement par la conception et la conduite de procédés plus propres et la mise en place d'un système de management environnemental ; 
- T5 : Prendre en compte les enjeux et les outils de mesure de la performance économique. 

On peut citer, entre autres, le module « Hygiène, Sécurité et Environnement » (risques chimique et incendie, concepts de la qualité) dispensé en 1A tronc commun, les modules « Evaluation des Risques Professionnels » et « Maîtrise des Risques Industriels » (pour les 5 départements).

Les formations proposées à l’INP-ENSIACET doivent permettre aux élèves, en formation initiale ou en formation tout au long de la vie, d’être capable de concevoir et faire fonctionner les nouveaux sites de production qui vont émerger : méthanation, hydrogène, matériaux issus de la matière végétale, recyclage des matériaux, procédés verts, ... De nouveaux modes d’organisation du tissu productif doivent accompagner ces réseaux thématiques de PME-PMI et d’ETI. Ces nouvelles industries - basées sur des procédés modernes et durables - et ces nouvelles organisations sont des éléments indispensables pour répondre aux besoins de transitions de nos sociétés (écologique, énergétique, utilisation durable des ressources, économie circulaire). Les compétences nécessaires à aborder ces sujets sont au cœur des enseignements de la spécialité Génie industriel.

L’INP-ENSIACET est également partie prenante du mastère spécialisé® éco-ingénierie (MSEI) et couvre 20% des enseignements dans des domaines tels que l’optimisation multiobjectif, l’analyse de cycle de vie, les méthodes d’ingénierie systémique, l’accompagnement réflexif des étudiants et le tutorat de projets de groupe. 
 

En savoir plus

Type d'initiative

  • Dans l'enseignement