Aller au contenu principal

Campus durable et qualité de vie

Université de Rouen Normandie

Voir les formations

Description

L’université de Rouen Normandie est engagée depuis plus d’une dizaine d’années en faveur du développement durable par l’action de l’ensemble de ses services et particulièrement grâce au travail de la Mission Développement durable et Responsabilité sociétale qui a permis une économie d’énergies, un Plan vert en 2012 et un plan de déplacement en partenariat avec la Métropole Rouen Normandie.

 

Détail

Le plan vert a également permis la mise en place des ruches à l’université, le recyclage des déchets, des produis bio et locaux au restaurant de l’établissement.

L'université a créé également un site web pour valoriser les actions de l'Université dans le domaine du développement durable et de la responsabilité sociétale et ses projets de recherche, un guide de tri des déchets et un forum d'échanges entre étudiants, enseignants et personnel. Son nom est T.URN (L’Université de Rouen Normandie en Transitions).

Elle a également mis en place des jardins partagés sur le campus de Mont-Saint-Aignan :

Cette initiative a commencé en en 2009. En novembre 2009, des étudiants se rencontrent et posent les bases d’un projet de jardins étudiants au cœur du campus de Mont-Saint-Aignan. Venant d’horizons très variés, ce petit groupe d’étudiants mène ce projet à terme en remportant le concours CREA’ctifs organisé par l’agglomération Rouen-Elbeuf (aujourd’hui Métropole Rouen Normandie). Dès Avril 2010, les premières plantations sont réalisées.

Les étudiants-jardiniers ont à cœur de mettre en place les pratiques de l’agriculture biologique : sur cette parcelle, de 700m2 à l’origine, pas d’insecticides mais des fleurs qui attirent abeilles et coccinelles qui se chargent ensuite de polliniser et lutter contre les insectes ravageurs. Pas d’intrants chimiques mais du compost bien géré pour les apports organiques nécessaires aux différentes cultures.

Ce projet participatif permet aussi les échanges, avec notamment des étudiants étrangers qui partagent des techniques culturales et des semences venues du monde entier : chou chinois, sorgho ou piment. De nombreuses variétés anciennes ou peu produites sont également cultivées afin d’assurer une biodiversité maximale au sein du jardin.

Les jardins continuent aujourd’hui de se développer et représentent une surface d’environ 2000 m2 où des relations intergénérationnelles se tissent puisque des jardiniers ou horticulteurs à la retraite apportent leurs conseils techniques et leurs savoir-faire aux membres de l’association.

En savoir plus

Label

  • Agir ensemble
  • DD&RS

Type d'initiative

  • Sur le campus