Aller au contenu principal

Description

Sur Vénus règne un effet de serre colossal qui porte sa température de surface à 470°C. La chaleur infernale qui règne sur la seconde planète du Système solaire serait encore plus élevée si des nuages d’acide sulfurique concentré ne réfléchissaient une partie de l’énergie solaire. Et si on s’inspirait de ce modèle pour combattre l’effet de serre sur Terre ? Explications de Jean-Loup Bertaux, Planétologue, Laboratoire atmosphères, milieux, observations spatiales (LATMOS-CNRS)

État

  • Valorisé

Types

  • Grain audiovisuel

Mots-clés

effet de serreVénusacide sulfuriqueréchauffement climatiquePlanètes du système solaireClimatologie et tempsAstronomie

Contributeurs

Claude Delhaye

CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique

Olivier Le Bihan

CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique

CNRS Images

CNRS Images