Aller au contenu principal

Description

Si l'on connaît assez bien les principales zones où se produisent les avalanches, il est plus difficile de prévoir les caractéristiques précises de ces événements extrêmes.

Après un tour d'horizon des méthodes traditionnelles utilisées en ingénierie paravalanche pour prédéterminer les événements extrêmes et calculer les risques, les auteurs de l'article nous présentent ici des nouvelles méthodes combinant statistiques et modèles dynamiques d’écoulement, qui permettent d’employer de manière plus rigoureuse les notions de période de retour et de risque.

État

  • Valorisé

Langues

  • Français

Types

  • Grain numérique

Mots-clés

Mouvements de masses (avalanches, coulées, glissements de terrains, éboulements)avalancheaménagement du territoiremontagneingénierie paravalancheris

Contributeurs

Mohamed Naaim

Cemagref

Didier Richard

Cemagref

Nicolas Eckert

Cemagref