Aller au contenu principal

Description

Conférence du 12 mars 2018 au Muséum national d'Histoire naturelle. Les invasions biologiques sont considérées comme une des principales menaces sur la biodiversité. Elles sont aussi à l'origine d'impacts négatifs sur les écosystèmes et les services qu'ils rendent. Les invasions biologiques affectent surtout les milieux insulaires, et en particulier les îles tropicales. La prise de conscience de leurs enjeux écologiques et socio-économiques est relativement récente en Europe et en France. Elle a conduit à la mise en place d’une règlementation européenne en 2014, qui concerne plus directement actuellement 49 espèces, considérées comme préoccupantes pour l’Union européenne. En France, une stratégie nationale relative aux espèces exotiques envahissantes a également été adoptée en 2017 par le Ministère en charge de l’Environnement, en partenariat avec ceux de l’Agriculture et de la Santé. Elle privilégie les actions de prévention, de détection et d’intervention précoce, puis de maîtrise des espèces fortement implantées, accompagnées par des actions de sensibilisation du public et de restauration des habitats. Avec Serge Muller, professeur au Muséum national d'Histoire naturelle et responsable scientifique de l'herbier national.

État

  • Valorisé

Langues

  • Français

Licence Creative Commons

  • Partage des conditions à l'identique
  • Pas d'utilisation commerciale
  • Pas de modification

Nature pédagogique

  • Présentation

Niveau

  • Bac+4

Thèmes

  • Ecosystèmes et biodiversité

Types

  • Vidéo (+ de 10 min)

Mots-clés

biodiversitéespèce envahissanteservices écosystémiques

Contributeurs

Serge Muller