Aller au contenu principal

Description

Dans la station scientifique du CNRS implantée sur le site de Saut Pararé dans la réserve naturelle des Nouragues, en Guyane française, les chercheurs recensent les différentes espèces d'arbres. Cette station fait partie d'un réseau d'observatoires de l'environnement en forêt tropicale. Plusieurs projets sont menés de front par les chercheurs : tout d'abord l'identification des espèces d'arbres qui restent encore incertaines, grâce à la récolte des feuilles, éventuellement des fleurs et des fruits. Après quelques heures passées dans les cimes des arbres, une première identification des différentes espèces est effectuée puis les échantillons sont mis en herbier et comparés avec ceux déjà conservés à l'Herbier de Guyane, situé à Cayenne. Pour effectuer un inventaire de la biodiversité végétale, un des chercheurs, Jérôme Chave travaille également sur un programme destiné à identifier les différents arbres par l'utilisation de codes-barres génétiques. Il associe de courtes séquences d'ADN aux espèces d'arbres. Enfin, les chercheurs étudient le rôle joué par la forêt amazonienne dans l'absorption du dioxyde de carbone, principal gaz impliqué dans le réchauffement climatique. Ils montrent ainsi la complexité du fonctionnement des écosystèmes forestiers, leur fragilité et l'importance de la lutte pour leur conservation.

État

  • Valorisé

Langues

  • Français

Licence Creative Commons

  • Partage des conditions à l'identique
  • Pas d'utilisation commerciale
  • Pas de modification

Nature pédagogique

  • Documentaire

Types

  • Grain audiovisuel

Mots-clés

développement durableGuyane françaisebiodiversité végétalefloreforêtherbierADNgaz carboniquedioxyde de carbone

Contributeurs

Marcel Dalaise

CNRS Images