Aller au contenu principal

Description

Réhabiliter un habitat sensible typique des zones humides favorable à une espèce d’oiseau patrimoniale tout en développant une filière économique d’exploitation des roseaux font partie des objectifs fixés par l’opération de restauration écologique des roselières des marais de Grande Brière. En voici les premiers résultats.

État

  • Valorisé

Langues

  • Français

Licence Creative Commons

  • Partage des conditions à l'identique
  • Pas d'utilisation commerciale
  • Pas de modification

Types

  • Grain numérique

Mots-clés

Conservation des ressources biologiques. Protection des plantes et des animaux sauvagesoiseauxhabitatzone humideoiseaufilière économiquerestaurationécosystèmesroselières des marais

Contributeurs

Jean-Marc Paillisson

Anne Bonis

Matthieu Marquet