Aller au contenu principal

Description

Le territoire de la Guyane française résulte d'une géographie singulière et d'une histoire originale. Cet espace sud-américain, recouvert à 90% d'une forêt tropicale humide, appartient au vaste ensemble forestier amazonien. Il porte encore les marques des premières sociétés amérindiennes et de celles issues de la période esclavagiste et coloniale. Depuis son intégration à la nation française, un système moderne, projection d'un pays européen développé, se superpose à des structures économiques et sociales fragmentaires et fragiles.

La densité de population du seul espace forestier guyanais avoisine les 0,3 hab/km², ce qui en fait un quasi désert humain, aux limites de l'écoumène. La forêt a longtemps été négligée, oubliée. Pourtant, depuis peu, elle devient un enjeu pour les groupes d'acteurs qui se partagent déjà l'espace et pour ceux qui veulent se l'approprier. La gestion durable du territoire forestier tropical guyanais par la France, au XXIe siècle, implique des choix d'ordre éthique, politique et scientifique orientés vers deux finalités parfois contradictoires : la préservation et la valorisation de la forêt tropicale humide.

- Un territoire, des acteurs

- Une marginalité entretenue

- Un espace forestier faiblement mis en valeur

- Préserver et valoriser la forêt : une équation insoluble ?

État

  • Valorisé

Langues

  • Français

Licence Creative Commons

  • Partage des conditions à l'identique
  • Pas d'utilisation commerciale
  • Pas de modification

Nature pédagogique

  • Cours

Types

  • Grain numérique

Mots-clés

Politiques spécifiques, Technologie appropriéeforêtGuyanepréservationvalorisationforêt tropicale humideAmazonieprotectiongestion durable

Contributeurs

Patrick Blancodini