Aller au contenu principal

Description

A l’occasion de la sortie du rapport Chevassus-au-Louis sur l’approche économique de la biodiversité, auquel il a participé, Jacques Weber, économiste au Cirad, rappelle qu'« il n’est pas question de mettre un prix à la nature. » Conserver la disponibilité des services que nous fournit celle-ci constitue en revanche une innovation majeure.

État

  • Valorisé

Types

  • Grain numérique

Mots-clés

économie de la biodiversitérapport Chevassus-au-Louisnaturedéveloppement durableÉconomie de la terre, des ressources naturelles et de l'énergiebiodiversité

Contributeurs

Elsa Bru

CIRAD - Centre de coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement