Aller au contenu principal

Description

Pendant longtemps, la recherche et des débats politiques se sont concentrés sur l'amélioration (et la multiplication) de la définition de caractère durable. Il devient aujourd'hui clair que nous devons examiner, de manière plus explicite, comment rendre opérationnel ce concept. Ce besoin a mené la communauté de recherche à se concentrer sur la représentation -ou, le plus souvent, tenter " de mesurer " -le caractère durable. Ainsi, pendant les quinze dernières années, les débats s'inscrivent autour de la construction de nombreux "indicateurs pour caractériser la notion de durabilité ". Ces travaux ont été réalisés en France et par l'ONU. De même, de nombreux travaux ont porté sur la formulation de méthodes d'évaluation destinées à fournir, aux décideurs, des informations, souvent en termes monétaires, sur le caractère durable des stratégies envisagées. Cependant, ces méthodes ont animé de nombreuses controverses. L'objectif de ce cours est de se concentrer sur des méthodes d'évaluation alternatives et sur les représentations du caractère durable d'un développement.

État

  • Valorisé

Types

  • Grain numérique

Mots-clés

indicateurdéveloppement durabledurabilitééconomieécosystèmeévaluationsystème d'informationproblèmes environnementauxcapital naturelmodélisationscenariosTICdéveloppement durable Economie de la terre et de l'énergie : ressources du sous-sol (stratégie, réserveEconomie de la terre et de l'énergie : ressources naturelles et énergie Administration de l'environnement et des ressources naturellesécologiegouvernancejeu multiacteursdémarche participativeindicateurs multicritèresenvironnementdeliberationdébat

Contributeurs

Jean-Marc Douguet

UVSQ - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Cemagref