Skip to main content

Le bio, c'est dans la nature des producteurs de café des cordillères américaines : l'exemple du Chiapas et de l'Oaxaca au Mexique

Le bio, c'est dans la nature des producteurs de café des cordillères américaines : l'exemple du Chiapas et de l'Oaxaca au Mexique
En production

Source : Wikimedia Commons

Université Toulouse Jean Jaurès

Description

Le café occupe et fait vivre aujourd’hui plusieurs dizaines de millions d’individus dans le monde, depuis le petit producteur des montagnes tropicales, jusqu’aux différents opérateurs de la grande distribution. C’est une des activités majeures du monde tropical, il est responsable de l’organisation de terroirs très densément occupés, d’activités paysannes particulièrement dynamiques.

La collection de grains proposée dans ce webdocumentaire est une étude de cas portant sur la caféiculture actuelle dans deux Etats du Mexique (Oaxaca et Chiapas). Ce sont les deux Etats où l’agriculture « bio » s’est beaucoup développée mais dans des contextes sociopolitiques différents :

  • Une réforme agraire a été appliquée dès les années 1930 dans l’Etat d’Oaxaca, caractérisé par ailleurs par la présence de puissantes communautés indigènes.
  • Le Chiapas a longtemps été le lieu de grandes exploitations, notamment caféières dans le Soconusco (côte pacifique), à côté de la petite exploitation familiale indigène de la cordillère.

Ce projet se présentera sous forme d’un webdocumentaire constitué d’une collection de 17 grains, répartis en différents volets :

1. une dimension agronomique (qui abordera les questions de terroirs, de montagnes et hautes terres du café, de gestes et de savoir-faire, de plantations, d’agriculture familiale, de culture sous ombrage, etc.) ;

2. une dimension environnementale (agroécologique et paysagère qui traitera des questions de la gestion des ressources (eau, terre, agroforesterie), de la question du bio et de la qualité ;

3. une dimension économique qui abordera la question des filières, des marchés, de la transformation du produit, des agents de coordination, de la valorisation de la qualité, des prix du café, de la certification ;

4. une dimension sociale qui traitera des questions d’organisation, des rapports entre les producteurs et les coopératives, entre les communautés indigènes, etc.

Dans l’architecture réelle de ce webdocumentaire, ces 4 dimensions disciplinaires seront regroupées au sein de 4 parcours ou grappes de grains, sous la forme suivante :

Parcours 1 : Histoire et géographie : « L’insertion de la production dans le contexte national » qui regroupera les grains 1, 2 et 3 (grains à caractère introduction et renvoyant parfois vers une dimension plus générale et mondiale).

Parcours 2 : Agronomie : « Le développement des techniques de production du café bio dans les sud-ouest du Mexique » qui regroupera les grains 4, 5, 6, 7 et 8.

Parcours 3 : Économie : « La mise sur le marché de la production » qui regroupera les grains 9, 10 et 11.

Parcours 4 : Environnement Société : « Les spécificités locales » qui regroupera les grains 12, 13, 14, 15, 16 et 17.

Niveau

  • Bac
  • Bac+1
  • Bac+2
  • Bac+3
  • Bac+4
  • Bac+5

Langues

  • Non français
  • Français
  • Espagnol

État

  • En production

Thèmes

  • Dynamique des milieux
  • Institutions, acteurs, sociétés et territoires

Licence Creative Commons

  • Pas de modification
  • Paternité
  • Pas d'utilisation commerciale

Nature pédagogique

  • Cours

Types

  • Vidéo

Mots-clés

agriculture biologique

Contributeurs

Michaël Pouzenc

Université Toulouse Jean Jaurès