Skip to main content

Description

Anne Charmantier, directrice de recherche au CNRS, explore dans cette vidéo (8'41) l'un des mécanismes d'adaptation des espèces au changement de leur milieu de vie. Il s'agit de la plasticité phénotypique, qu'elle présente à partir de l'exemple de la ponte des mésanges.

Niveau

  • Bac+3
  • Bac+4

Langues

  • Français

État

  • Labellisé

Thèmes

  • Changements globaux
  • Ecosystèmes et biodiversité

Licence Creative Commons

  • Pas de modification
  • Partage des conditions à l'identique
  • Paternité
  • Pas d'utilisation commerciale

Nature pédagogique

  • Cours

Types

  • Grain audiovisuel

Mots-clés

biodiversitéplasticité phénotypiquemésanges
Réponses évolutives aux changements globaux
Réponses évolutives aux changements globaux
Réponses plastiques aux changements globaux : la phénologie foliaire
Réponses plastiques aux changements globaux : la phénologie foliaire
Migrations en réponse aux changements globaux
Migrations en réponse aux changements globaux
Le réarrangement des communautés en réponse aux changements globaux : des constats aux prédictions
Le réarrangement des communautés en réponse aux changements globaux : des constats aux prédictions
Vulnérabilité des récifs coralliens au changement climatique : les leçons du passé
Vulnérabilité des récifs coralliens au changement climatique : les leçons du passé
La flexibilité du vivant dans les scénarios de biodiversité
La flexibilité du vivant dans les scénarios de biodiversité