Aller au contenu principal

Gestion Agroécologique de la Santé des Cultures et des Organismes Nuisibles (GASCON)

Gestion Agroécologique de la Santé des Cultures et des Organismes Nuisibles (GASCON)
En production

INRA - Institut National de la Recherche Agronomique

Description

Le développement durable implique de satisfaire les besoins d’aujourd’hui, sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire les leurs. La maîtrise des différents bioagresseurs des cultures (i.e. tout organisme vivant susceptible d’entraîner des pertes de récolte en quantité ou en qualité) est au cœur des enjeux agricoles du vingt-et-unième siècle.

En effet, sans les mesures de contrôles mises en œuvre par les agriculteurs, les bioagressions seraient responsables de 50 à 75% de pertes de rendement pour les principales productions à l’échelle mondiale (Oerke, 2006). La protection des cultures repose encore largement sur l’utilisation de pesticides qui présentent des risques tant environnementaux que sanitaires. La gestion durable des pressions biotiques au sein des agroécosystèmes implique donc des performances sociales (capacité à satisfaire les besoins des populations en produits agricoles tant en quantitativement que qualitativement) ; environnementales (principalement en réduisant l’utilisation des pesticides pouvant impacter la biodiversité) ; et économiques pour l’ensemble des acteurs des filières et des consommateurs. Pour ce faire, l’agroécologie permet de valoriser les régulations biologiques et agronomiques  qui ont lieu au sein des agroécosystèmes aux échelles de la parcelle et du territoire.

L’objectif pédagogique du projet est de présenter les bases conceptuelles actuelles de la protection agroécologique des cultures, d’illustrer les approches expérimentales et de modélisation mises en œuvre pour concevoir des stratégies de maîtrise durable des stress biotiques (causés par les agents pathogènes, les plantes adventices et les ravageurs) dans une large gamme de situations de production, à l’échelle de la parcelle, et à l’échelle d’un territoire.

Pour ce faire, le projet comporte quatre grains pédagogiques élémentaires :

  • Grain 1 : évolution des concepts en protection des cultures
  • Grain 2 : approches expérimentales pour la gestion agroécologique des stress biotiques
  • Grain 3 : approches de modélisation pour la gestion agroécologique des stress biotiques
  • Grain 4 : régulations biologiques à l’échelle du territoire.

Ces quatre grains pourront être complétés ultérieurement par d’autres grains à partir des différentes compétences présentes au sein du réseau Protection Intégrée des Cultures INRA/CIRAD (ca. 300 membres, action-clé du métaprogramme SMACH de l’INRA).

Langues

  • Français

État

  • En production

Ressource

  • Module

Niveau

  • Bac+4
  • Bac+5
  • Bac+6

Thèmes

  • Ecosystèmes et biodiversité

Mots-clés

protection intégrée des culturesproduction intégrée des culturesprotection agroécologique des culturesrégulations biologiquesbioagresseursagents pathogènesplantes adventicesravageursexpérimentationmodélisationchaines trophiquescontrôle culturalcontrôle génétiquelutte physiquelutte biologiquepaysageterritoire

Contributeurs

user

Jean-Noël Aubertot

INRA - Institut National de la Recherche Agronomique